Créateur

Depuis 1999

Benoît DIDIERJEAN travaille comme éducateur spécialisé dans un IMP à Rougemont-Le-Château auprès d’un public d’enfants et adolescents (8 à 14 ans).

2016

Depuis 2016, Benoît DIDIERJEAN a créé un atelier-bois dans le cadre de son travail et réalise beaucoup d’objets avec les enfants de l’IMP. Il participe notamment à des marchés de Noël, de Pâques. Il expose ses stylos dans des librairies et magasins locaux.

A cette période, Benoît DIDIERJEAN vit au niveau personnel ce qu’on appelle « la loi des séries » sur un versant négatif (difficultés professionnelles, décès d’un proche, problème de santé). 
Pendant cette période, il instaure des moments de paix au quotidien consistant à tisser un fil sur une planche en bois, à la manière de dessins de fils que nous pouvions réaliser enfant.
Le simple fait de laisser glisser un fil entre ses doigts et de l’enrouler autour de clous plantés sur une planche lui apportait à cette époque un moment de répit, d’apaisement. 


Durant cette période, il réalise 25 tableaux petits formats en fils tissés encore exposés aujourd’hui dans son salon.

Aujourd’hui, Benoît DIDIERJEAN voit l’ensemble de ces « tableaux » comme une forme de « vêtement » symbolique tissé au fil des jours passés, une enveloppe protectrice qu’il « tricota » comme pour raconter la transition de son histoire.


Ses formations :


• Stage de chantournage à l’atelier de la ronce à Tournus en 2016


• Stage d’initiation au tournage, atelier de la Tournerie à La Bresse en 2016


• Stage de tournage à l’école Escoulen à Aiguines en juin 2019


Grâce à cette passion pour la création de stylos en bois, je rencontre de nombreux artisans et particuliers auprès de qui je découvre des nouvelles essences de bois, je crée des liens nouveaux… et continue de cheminer pas à pas sur le chemin de la création.

« L’art de tirer le fil de soi »


C’est comme si à travers cette démarche, il faisait « peau neuve ».

A l’issue de ce « travail intérieur », il éprouva le besoin de prolonger cette démarche à l’extérieur, dans la nature, et de faire ce travail de tissage sur des souches de bois rencontrées au gré de ses promenades. 


En parallèle, il a créé au travail un atelier bois, afin d’être indépendant et de (re)nouer avec un travail manuel qui lui avait tant manqué jusqu’à lors, et qui, il le sentait, amputait une partie de son être.
Cet atelier est une création qui lui apporte au fil du temps beaucoup de satisfaction ainsi qu’aux enfants accompagnés.

C’est un lieu investi à plusieurs niveaux : atelier sur le temps scolaire, atelier sur le temps d’activités en internat, réalisations de projets individuels, collectifs, et institutionnels, participation à des événements culturels,…

Cela fait quatre ans maintenant que cet atelier est inscrit dans le fonctionnement institutionnel et il est pour Benoît DIDIERJEAN source de grande motivation et joie dans l’accompagnement éducatif des enfants, mais aussi des adultes et des familles…


J’aime l’idée qu’à travers un objet réalisé, une histoire se crée autour…et s’inscrit dans le temps..


La création de stylos en bois se concrétise courant 2018

Je souhaitais créer avec les enfants un abécédaire de bois. 

A l’issue d’un voyage à Paris où Benoît DIDIERJEAN achète des carrelets de bois dans un magasin spécialisé (FTFI à Mennecy), et après la réalisation de l’abécédaire avec les enfants, il se demande ce qu’il va faire avec le reste du bois et la réponse devient évidente : ce sera …des stylos…


Depuis, je n’ai cessé de tirer le fil de la création de stylos en bois..


Création de l’entreprise « ô fil du bois » en avril 2019

Participation à des marchés de Noël en 2019 à Ottmarsheim, à Rixheim,


Dépôt vente de stylos dans les librairies Mille-Feuilles à Altkirch, la librairie Espace Buro à Masevaux, exclusitité sur Strasbourg avec la librairie Kléber, avec quelques manifestations dans l’année (fête des pères, fête de Noël)


Dépôt vente dans un magasin de meubles de bois précieux à Mulhouse : Mazawood.